Image Slider

L'écoanxiété : la peur du dérèglement climatique

14 oct. 2019


L'écoanxiété c'est la peur face aux changements climatiques. 

Tout le monde sait que ça existe. Tout le monde dit qu'ils veulent que ça cesse d'exister. Mais qu'est-ce que "tout le monde" fait pour que ça cesse vraiment ?

Au Canada, nous sommes à quelques jours des élections fédérales, puis lors d'un débat des chefs, j'ai entendu Justin Trudeau mentionner que le Canada est un leader face aux changements climatiques. Pourtant, si tous les citoyens de la planète consommaient comme la grande majorité des Canadiens, il nous faudrait 4,8 planètes pour subvenir aux besoins de tous. 

Je vous pose la question à vous maintenant, en quoi sommes-nous un leader face au dérèglement climatique ?

Nous n'avons qu'une seule planète, et cette Terre, nous devons en prendre soin. Ce n'est pas comme si nous jouions à un jeu 
 nous avions plusieurs vies. Nous n'avons qu'une seule chance.

J'ai peur pour mon avenir, j'ai peur pour l'avenir de mes proches, mais j'ai surtout peur pour l'avenir des générations futures. Et quand je dis générations futures, je ne parle pas seulement des humains, mais de toutes les espèces animales. Quel monde allons-nous leur laisser ? Personnellement, je veux faire ma part, vraiment. Déjà, je suis végétarienne. Quand je vais être en appartement, je veux essayer de vivre avec un mode de vie minimaliste et zéro déchet. Je VEUX le faire puisque dans la situation dans laquelle nous sommes en ce moment, ça ne devrait même plus être un choix, mais une ÉVIDENCE. 

Les gens marchent dans la rue pour l'environnement. Ils montrent qu'ils veulent que ça change ! Par contre, j'ai l'impression, des fois, qu’ils préféreraient que le gouvernement face tout à leur place. À la dernière grosse manifestation pour l'environnement, j'étais présente. Puis, j'ai vu un gars avec une sloche dans l'une de ses mains.

Contenant = Plastique
Paille = Plastique

En quoi est-ce montrer que tu t'en fais pour l'environnement ? Il me semble que c'est LA place où les gens devraient se montrer authentiques au message qu'ils veulent envoyer. Je ne dis pas que je suis parfaite, moi aussi j'aime ça m'acheter une boisson glacée quand il fait chaud. Toutefois, j'essaie de faire l'effort d'amener ma paille réutilisable en métal. Malheureusement, il m'est impossible de décider dans quel contenant ma boisson va être versée, mais j'ai le choix de décider avec quoi je la bois ! Alors, je décide d'apporter ma propre paille. 

Si tout le monde faisait ces petits efforts, la Terre se porterait tellement mieux, mais ce n'est pas le cas. Oui, le gouvernement doit agir, mais vous devez agir aussi en tant que citoyen. Pensez à cela, à chaque fois que vous achetez quelque chose, c'est comme dire à cette compagnie : "oui, je suis d'accord avec ce que tu fais". Si par exemple, tout le monde apportait leur propre paille au Tim Horton comme moi, ils n'en fourniraient plus. Ou sinon, ils trouveraient, par exemple, un moyen compostable. 

Comme Greta Thunberg a dit : “Adults keep saying we owe it to the young people, to give them hope, but I don’t want your hope. I don’t want you to be hopeful. I want you to panic. I want you to feel the fear I feel every day. I want you to act. I want you to act as you would in a crisis. I want you to act as if the house is on fire, because it is.”



Voici des liens qui peuvent vous aider :

- Podcast : Practical Zero Waste Tips 
https://castbox.fm/app/castbox/player/id1994425/id186079967?v=8.10.8&autoplay=0" frameborder="0" width="100%" height="500"></iframe

- Chaîne youtube de recettes vegan (ma pref!) : Liv B
https://www.youtube.com/channel/UCtuwIdM0Zx7xCiZSa_clRzw/videos

- Chaîne youtube sur le minimalisme et zéro déchet : simply by christine
https://www.youtube.com/channel/UCZqVfLvSXSGnVT_awp9WBMw/videos

- Livre : La consommation dont vous êtes le z'héros  
https://www.chapters.indigo.ca/fr-ca/livres/la-consommation-dont-vous-etes/9782761951050-article.html?ikwid=la+consommation+dont+vous+%c3%aates+le+z%27hero&ikwsec=Home&ikwidx=0

- Boutique montréalaise de produits zéro déchet : Les Mauvaises Herbes
https://les-mauvaisesherbes.com/

- Section de produits zéro déchet : Simons 
https://www.simons.ca/fr/maison/utilisez-rincez-repetez--c6846


Cheese !

13 oct. 2019
Une des choses que j'aime le plus avec la photographie, c'est la possibilité de montrer aux gens à quel point ils sont beaux. Et je ne parle pas seulement de beauté extérieure, mais de beauté intérieure aussi. Ça se reflète tellement sur les photos. La grande majorité des personnes que j'ai photographiées m'ont mentionné qu'ils ne se trouvaient pas photogéniques. Par contre, tout le monde peut être photogénique. Pour cela, il faut être capable d'enlever, le temps d'une photo, votre petite carapace de manque d'estime de soi. Quand je réussis à capturer un rire aux éclats, ils commencent à penser différemment. Ça se voit dans leur visage. Je leur montre le petit écran de ma caméra et ils sont surpris. Ils me le mentionnent qu'ils adorent le résultat.

Alors, qu'en pensez-vous ?







Ma première expérience avec la photographie argentique

21 sept. 2019
Je suis née dans l'aire où le numérique est apparu. 

Quand j'étais plus jeune, mon père avait une caméra de marque Nikon qui prenait des photos avec du film. Par contre, quand j'ai commencé la photographie, c'est avec le numérique que j'ai appris, mais on dirait que même sans l'avoir vraiment connu j'ai toujours été un peu nostalgique de l'aire du film. Je trouve que le film en lui-même apporte un style à la photo et j'adore ce style ! Je pense que c'est pour ça que j'essaye, à ma manière, de le reproduire sur les photos que je prends quand vient le temps de les modifier.  

Toutefois, il y a une chose qu'on ne peut pas reproduire avec un appareil photo numérique : le "feeling". Je m'explique. Quand vous prenez des photos avec un appareil photo argentique, vous devez aller acheter votre bobine de film. Puis, cette bobine a un nombre limité de photos. La mienne était de 24 poses. On ne connaît plus ça de nos jours. On prend des photos quand on veut, où on veut et surtout le nombre qu'on veut. Avant les années 2000, ça coûtait cher et les gens partaient en voyage avec un 36 poses et c'était tout. Ils n'avaient aucune assurance que leurs photos allaient être bonnes avant de les faire développer et c'était comme ça. Maintenant, on prend 10 photos de la même chose pour être sûr d'en avoir au moins une de bonne. Je sais de quoi je parle, je le fais moi-même ! 

À l'époque, c'était un luxe prendre des photos, de nos jours, c'est rendu une habitude.

Je trouve ça triste dans un certain sens puisque c'est tellement facile de photographier tout ce qu'on veut qu'on finit par avoir des photos - désolé pour le terme - merdiques. Les gens ne réfléchissent plus avant de prendre en photo quelque chose. Dans le temps, causés par le fait qu'ils avaient un nombre de photos limité, ils ne prenaient pas tout et n'importe quoi. Ils capturaient un moment. 

Et c'est ça l'essence même de la photographie, de marquer un moment à jamais.    















P.S. Toutes ces photos ont été prises avec une caméra qui vaut à peut prêt 30$ et qui a environ 30 ans.
P.S.2. Aucune de ces photos n'a été modifiée à l'ordinateur. Elles sortent "straight up" de la caméra. 

Comment prendre de bonnes photos en forêt ?

13 août 2019
Moi et mon copain sommes partis une journée complète au mont Sutton. Nous avons dormi dans une auberge en plein milieu de la montagne, ce qui était vraiment superbe. Nous avons fait 2 randonnées : la boucle des lacs et la Chute de Pékan. La première nous a pris trois heures à faire et la deuxième environ une heure. Toutefois, c'est toujours un peu plus long avec moi qui prends tout plein de photos...

Aujourd'hui, je voulais vous donner des petits trucs pour prendre de meilleures photos de la nature en forêt, mais avant, vous devez comprendre certaines notions de base : l'ouverture, la vitesse d'obturation, ainsi que l'ISO. J'explique le tout dans l'article ci-dessous : Le défi de la lumière en photographie d'intérieur. Si vous avez déjà lu cet article, ou que vous connaissez déjà ces notions, vous pouvez sauter au prochain paragraphe.

En forêt, ce qui est plus compliqué, c'est que nous avons deux éléments qui sont en opposition. D'une part, il manque de lumière dû à la grande quantité d'arbres qui cachent la lumière du soleil, et nous avons besoin qu'une grande surface de notre image soit nette (si vous êtes en plan large bien sûr).

Dans ce cas, ce qu'il vous faut c'est une ouverture assez élevée pour pouvoir laisser passer une bonne quantité de lumière, mais pas trop sinon votre belle photo risque d'être flou. Ainsi, pour ma part, je priorise une ouverture entre f/4 et f/6, dépendamment de la luminosité des lieux. 

Ensuite, si vous voyez qu'à f/4 votre photo est encore trop sombre, vous devez baisser la vitesse, n'allez jamais en bas de 1/80 sec

Puis, si vous voyez que ce n'est toujours pas assez, augmentez l'ISO. Le maximum à aller dans ce cas-ci dépend de l'appareil photo. Pour ma part, je vais rarement au-dessus d'un ISO de 400 ou 800

Voilà tout ce que vous avez de besoin pour votre prochaine balade en forêt ! 













Auto Post Signature

Auto Post  Signature